Plomb dans l’eau – résultats d’analyses

Plomb dans l’eau – résultats d’analyses

Mars 2021

Dans le cadre de l’opération d’analyse de la concentration de plomb aux points d’eau pour fins de consommation dans les écoles, demandée par le ministère de l’Éducation, le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay (CSSRS) a réalisé les tests dans tous ses établissements d’enseignement ainsi que dans ses bureaux administratifs. Au total, 2 263 points d’eau ont été testés dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les pavillons des centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes de même qu’au centre administratif. Les résultats obtenus révèlent que 128 points d’eau testés dépassent la nouvelle norme de Santé Canada établie à 5 microgrammes par litre.

Le CSSRS met tout en œuvre afin que le personnel et les élèves évoluent dans un environnement sain. C’est pourquoi, en guise de prévention, des affiches comportant des consignes ont immédiatement été installées devant chaque point d’eau, selon l’utilisation qui en est faite. Tel que spécifié dans la procédure du Ministère, certains points d’eau ont été réservés exclusivement au lavage des mains, tandis qu’à d’autres points d’eau, les élèves doivent laisser couler l’eau le temps indiqué avant de la consommer. Les points d’eau qui respectent la norme sont également identifiés.

La procédure ministérielle pour la mise en place des mesures correctives, qu’elles soient temporaires ou définitives, a rigoureusement été suivie pour les points d’eau qui dépassaient la norme en vigueur. Nos équipes ont déjà débuté des travaux pour palier à la situation. En attendant que ces derniers soient complétés, les points d’eau problématiques sont clairement identifiés comme non potables. À la suite des correctifs, de nouveaux tests d’analyse seront réalisés pour assurer la conformité.

Une expertise plus poussée a d’ailleurs été menée pour déterminer la source du plomb dans l’eau de certains des établissements du CSSRS. Aucune des entrées d’eau des bâtiments ne sont construites en plomb. Il s’avère que les soudures des tuyaux de cuivre installés avant les années 1990 contenaient un mélange d’étain et de plomb, ce qui semble être la source du problème. Selon les besoins, des robinets et de la tuyauterie seront remplacés.

Résultats détaillés

Cliquez ici pour obtenir les résultats détaillés par établissement.

Pour en savoir plus :

Fédération des centres de services scolaires du Québec
Ministère de l’Éducation